18/05/2005

Dévoile-toi... Just' une fois...

Ma plus grande faiblesse: incapacité à communiquer.
Ma plus grande peur: appuyer sur Poster!
Mon plus grand courage: appuyer sur Poster!
 
 
Parce que, admettons qu'un truc ne me plaise pas et que je le dis...
Bon, moi, ça va me soulager de l'avoir dit et encore, pas sûr...
Mais l'autre, ça va peut-être le vexer ou le choquer, l'attrister ou l'énerver ou ché pas quoi.
Alors je préfère dire que tout va bien, même si ça se voit que c'est pas vrai!
 
Sinon, y a création d'un conflit.
Ce qui entraîne des mots dits qui devraient pas être dits.
Du coup y a tirage de gueule, larmes et tout et tout.
Et râlage et boudage pendant longtemps.
Donc incapacité de rétablir le contact car l'orgueil et la fierté font qu'on ne va pas s'excuser.
 
Et moi j'ai peur des mots dits forts, des cris, des insultes, j'ai peur qu'on m'oblige à parler. J'ai peur de faire de la peine, de vexer, de dire des choses qui me plaisent pas. J'ai même peur de mon mutisme froid et imperméable à tout. J'ai peur qu'on me dispute, qu'on me prenne pour une conne, j'ai peur de répondre et de dire ce que je ressens, j'ai peur qu'on ne m'aime plus aussi. Je suis comme une petite enfant perdue se faisant disputer par ses parents.
 
Alors voilà pourquoi je ne parle pas.
Parce que j'ai tout simplement peur de la réaction de l'autre...
J'ai souvent peur de râler, de bouder, de pas aimer ça ou ça, de vouloir faire ça, de détester ça...
 
- Ce qui disent tes parents est parole d'Evangile.
- Celui qui parle plus fort que toi aura toujours raison.
- Tes arguments ne sont pas valables.
- Souviens-toi que tu n'as pas le droit de donner ton avis car il ne vaut rien.
 
Et pourtant, qu'est-ce j'aime ça râler moi!
Et lorsqu'on m'engueule parce que je râle ben... fait étrange, ça me fait râler...
Car mon premier râlage n'en était pas un vrai ou alors tellement petit qu'il aurait pu passer en une seconde après que ma phrase eut été dite!
Mais le fait de m'engueuler, ça, ça me fait râler car je me sens amoindrie, inférieure, nulle...
Et je râle alors de ne pouvoir me défendre, de baisser les bras, je râle plus contre moi-même et je râle de ne pas pouvoir crier:
 
"Je ne râlais pas vraiment! Maintenant je me sens terriblement rabaisser et nulle face à mon attitude et face à la tienne, j'ai l'impression que tu me prends pour une enfant et je n'arrive pas à me sortir de cette situation! Je n'arrive pas te donner d'explication car j'ai peur de tes réactions et aussi parce que mon explication est tellement idiote que tu ne pourrais me croire. Je râle alors que je n'en ai pas envie. Aide-moi, comprends mon regard, ma tristesse face à cette situation. Aide-moi à ne plus râler. Et surtout, fais-le vite avant de râler toi-même sinon, je me sentirai perdue, je culpabiliserai de t'avoir mis(e) dans cette situation débile..."
 
Communiquer... Ca sert vraiment à quelque chose?
J'ai l'impression que ça fait souvent mal moi...
Mais c'est sans doute car je suis carrément nulle en la matière...
Mais j'essaye depuis plus d'un an de m'appliquer...
Je me demande si je vais y arriver un jour???

17:51 Écrit par Amaretto | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Conseil d'ami Quand on a quelque chose à dire, il faut le faire le plus vite possible en toutes circonstances. Peut-être faut-il simplement trouver les mots, le ton qui conviennent à la personne et à la situation mais ne rien dire fait construire sur du sable. Quand l'interlocuteur t'aime ou t'estime, il ne tient pas compte des éventuelles 'erreurs' ou du mauvais choix de termes, mais il comprend que tu as fait un effort parce que tu estimais que la relation en valait la peine. C'est un courage qu'uen personne sincère ne peut que respecter. Si on se fourvoie en étant soi-même, c'est que de toute façon, on n'allait pas dans la bonne direction.

Rester soi-même
ne pas avoir honte de soi
On a tous des défauts et des qualités
Ce qu'on prend pour des qualités sont parfois vus comme des défauts par l'autre
Et vice versa
J'me trompe ?
Je ne pense pas.

Ce n'est que mon humble avis, mais j'espère avoir contribué au schmilblik ;)

Écrit par : Marco | 18/05/2005

OUI ça sert à quelque chose, OUI tu y arriveras ... car tu y arrives déjà.
T'as vu tout ce que tu viens d'écrire, c'est pas communiquer ça??!!!!
On en reparle demain...:o))
Déjà je t'envoie des bisous!

Écrit par : Bubulle | 18/05/2005

contribution au schmilblik itou... communiquer oui, mais en privé, c'est mieux...

Écrit par : Niko | 18/05/2005

Cher Marco, Je pense que nous ne parlons exactement de la même chose...
Je parle plus de la peur de communiquer que de son importance en fait!

Écrit par : Am' | 19/05/2005

Justement, L'importance de la communication doit permettre d'en surmonter la peur.

Enfin, c'que j'en dis, hein... :)

Chacun fait c'qui lui plaît.

Écrit par : Marco | 19/05/2005

Les commentaires sont fermés.